Un site qui n’est pas optimisé et qui ne remplit pas ses fonctions directes n’a aucune chance de devenir un outil efficace pour les affaires. Cependant, cela arrive d’une autre manière – le site a un beau design, tous les détails techniques sont réglés, le site est rempli de contenu, mais la ressource ne bouge pas des positions lointaines du moteur de recherche.

Que faire alors ? En règle générale, selon l’agence SEO a Lyon la principale erreur est le manque d’attention portée à la conception initiale du site de référencement. Dans cet article, nous avons décidé de déterminer ce qu’il faut penser dès le stade initial de la création du site pour qu’il ait immédiatement un bon potentiel de promotion.

Commencer avec les informations primordiales

Pour commencer, vous devez collecter les données initiales, formuler les buts et les objectifs du futur site. Lorsque vous travaillez sur votre propre projet, vous devez décider à l’avance de :

  • une niche et les spécificités de l’activité ;
  • les buts et objectifs de la ressource web ;
  • un “portrait” type du visiteur cible ;
  • les sources de trafic
  • les méthodes de promotion ultérieure ;
  • les méthodes de monétisation suggérées ;
  • les résultats généraux souhaités (l’aspect approximatif du site).

Construire la base du design SEO

Vous devez maintenant assembler le noyau sémantique. En termes simples, il s’agit d’une liste de requêtes (mots-clés et expressions) qui permettront de promouvoir le site. En substance, le noyau sémantique est une analyse de la demande réelle pour votre sujet sur Internet. Sur la base du noyau sémantique, la structure du site est compilée, et le contenu est également optimisé.

Pour trouver les expressions les plus pertinentes, vous pouvez utiliser les fonctionnalités des programmes de Google, analyser les concurrents et organiser une séance de brainstorming avec les spécialistes du marketing.

Créez une carte de pertinence du noyau sémantique

Pour concevoir un site Web de manière pratique pour le référencement, puis le remplir de texte unique et renseigner les balises méta des pages, vous devez créer une carte de pertinence du site. Lors de sa création, plusieurs principes doivent être observés :

  • Répartissez de 3 à 5 requêtes par page ;
  • Utilisez les principales requêtes à haute fréquence pour la page principale du site ;
  • Utiliser les requêtes de moyenne et basse fréquence pour les pages internes et les sections du site.

Il faut donc revenir au noyau sémantique et regrouper les requêtes en différentes pages du site, en commençant par la page principale du site. Pour chaque groupe de requêtes, c’est-à-dire une page ou une section, vous devez créer des balises méta pour le titre, la description de la page et chaque sous-titre du texte.

Pensez à la structure et à la navigation

Si la conception du référencement est faite à partir de zéro, vous pouvez penser à la structure et à la navigation dans les moindres détails sans craindre de casser quoi que ce soit. Plus la fréquence de la requête clé est élevée, plus elle sera située haut dans la structure du site.

Idéalement, il faudrait créer une page distincte pour chaque demande. Mais vous pouvez suivre l’approche décrite ci-dessus, et vous baser sur les groupes thématiques formés à la dernière étape (regardez à nouveau la carte de pertinence).

Dans ce cas, une page thématique contiendra 3 à 5 clés. Grâce à ces demandes de clés, la page progressera dans le TOP. Ensuite, vous devez élaborer le schéma de navigation, relier les pages et les sections du site en une seule chaîne logique. Pensez également aux blocs de navigation qui permettront aux visiteurs de se déplacer facilement dans les pages.

Rédigez ou commandez la création d’un contenu optimisé

Il est inutile de créer du contenu s’il est clair à l’avance qu’il n’est pas suffisamment authentique et unique pour se démarquer. Même si vous utilisez les idées d’autres personnes, par exemple de vos concurrents, vous devez proposer votre propre regard unique, qui apportera une valeur ajoutée à un sujet particulier.

Le contenu doit être original non seulement en termes d’idées mais aussi techniquement différent de ce qui est déjà écrit sur Internet. Pour vérifier que les textes ne sont pas plagiés, vous pouvez utiliser des programmes spéciaux ou demander de l’aide à TopEssayWriting, un service de rédaction en ligne.

Optimisez les titres

Le titre de votre article est l’une des premières choses qu’un utilisateur voit lorsqu’il effectue une recherche sur Google. En fonction de celui-ci, une personne détermine elle-même le degré d’importance de votre article, sa pertinence par rapport à sa demande. Pour trouver un titre vraiment intéressant, il est utile de faire un brainstorming : trouver d’autres variantes pour finalement choisir le meilleur nom pour votre contenu.

Il est utile d’utiliser le mot clé principal dans le titre, mais évitez le spamming. Utilisez des mots forts et évitez les redondances pour que le titre soit précis et attrayant. Efforcez-vous de créer un titre vivant de 55 à 60 caractères : c’est le nombre de caractères qui apparaissent dans les résultats de recherche de Google.

Cliquer ici pour d’autres articles !!!